12 Août 2013 : Quand la greffe prend mal...

Travaux en cours - Actuellement...

2013 est un millésime humide idéal pour réaliser des plantations.Mais malgré les pluies abondantes, qui facilitent la pousse beaucoup mieux que ne le font les arrosages, la réussite des plantations est parfois décevante à cause de la greffe. Une greffe réussie, c'est une opération qui met en contact les cellules qui assurent les flux de sève entre le porte greffe et le greffon : on parle de greffe « cambium contre cambium ».Cette opération est délicate et plusieurs systèmes permettent de la mettre en oeuvre : la plus répandue, quasiment généralisée en pépinière, reste la greffe oméga réalisée sur table (cf photo d'une coupe transversale de jeune plant : la forme de la découpe a donné son nom à la méthode) qui a remplacé les autres méthodes moins mécanisables ( greffe en fente, greffes anglaise, en chip bud ou en Tbud réalisées en plein champ).Le greffage est inévitable et a fait ses preuves depuis longtemps, mais il réserve parfois de mauvaises surprises. La greffe peut ne pas prendre parfaitement. La plante parvient à pousser, des circuits de sève finissent par se former, mais tout autour du point de greffe, des nécroses se forment et leur taille augmentera avec l'âge du plant.Au lieu de passer à travers une belle cicatrice, la sève va devoir traverser une zone où la circulation de la sève est perturbée et ralentie pendant toute la vie de la plante. Une réflexion qu'il est important de garder à l'esprit pour expliquer le mauvais développement et la mortalité parfois précoce de nombreux plants

12 Août 2013 : Quand la greffe prend mal...
12 Août 2013 : Quand la greffe prend mal...

Pour acc�der � la version Flash du site, vous devez t�l�charger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :